Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°58

Eté 2013

Au cœur de l’action

Après Stop Fessenheim et Stop Bugey... Stop Tricastin !

Eté 2013




À l’initiative de Sortir du nucléaire Drôme Ardèche, Greenpeace, les Comités Antinucléaires (CAN) Bouche du Rhône (13) et Vaucluse (84), Avenir à Avignon, les Amis de la Terre, des militant-e-s du Gard, des élus locaux, etc. vient de se créer le collectif Stop Tricastin.



Chacune des organisations a adopté la charte du collectif pour une fermeture immédiate du site. Un livre noir du Tricastin sera publié et une lettre d’information trimestrielle, dont la première a été tirée à 25000 exemplaires, sera distribuée à la population, aux élus et aux médias.

Le site nucléaire du Tricastin, le plus vaste d’Europe, est constitué d’une centrale de quatre réacteurs de 900 MW fonctionnant au plutonium (MOX) et de multiples usines chimiques classées Seveso.

Ayant dépassé les trente années de fonctionnement, Tricastin fait l’objet d’une intense campagne d’EDF pour prolonger son activité, alors que se multiplient les incidents et accidents et que la cuve du réacteur n°1 présente une vingtaine de fissures. Dans cette centrale, entre Montélimar (26) et Avignon (84), un accident nucléaire impacterait 2 600 000 habitants dans un rayon de 100 km.

Le collectif Stop Tricastin a été officialisé le 26 avril dernier, date anniversaire de Tchernobyl, par l’occupation pacifique de la mairie de Montélimar et l’interpellation du député-maire UDI Franck Reyniers, connu pour ses positions pro-nucléaire et pour être avare d’informations sur la gestion d’un accident nucléaire.

En début d’après-midi, les membres du collectif ont rejoint au Tricastin l’arrivée de la "Marche pour la Vie" initiée par le CAN 84. Plus de 200 personnes ont participé à cet événement qui avait démarré le 15 avril de Cadarache, un autre des sites dans la mire du collectif.

Parmi les actions à venir, une participation active à la nouvelle campagne du Réseau "Sortir du nucléaire" sur la "chaîne du combustible" et la route de l’uranium qui traverse la région Rhône-Alpes.

Lancement de la lettre d’infos

Cette première lettre, volontairement généraliste, est parue pour la manifestation à Montélimar et l’arrivée de la marche le 26 avril dernier.

Elle énonce les quatre raisons majeures pour lesquelles nous voulons la fermeture immédiate du Tricastin :
 la plus grande concentration d’industries nucléaires et chimiques de France : risques maximum
 risques sismiques et d’inondation
 vieillissement des installations
 l’insuffisance du Plan Particulier d’Intervention (PPI )

Les autres lettres seront déclinées par thèmes en fonction des populations visées (travailleurs du nucléaire, agriculteurs et viticulteurs, élus) des campagnes ou des actions menées. Le financement sera assuré par les membres du collectif.

L’émission Atomic-Mac sur Radio Méga (99.2)

Il s’agit d’une émission coordonnée par SDN 26/07 sur la fréquence de Radio Méga à Valence (26). Elle est effective le premier lundi de chaque mois de 12h15 à 13h depuis le 1er juillet 2012. Un groupe d’une dizaine de militant-e-s participe à la rédaction des billets, aux interviews et à la technique.

Enregistrées pour les deux premières, les émissions sont maintenant en direct et le déroulé (deux ou trois billets de 3 mn, chansons, interview de 30 minutes, agenda) semble convainquant.

Elles permettent à plusieurs d’entre nous de réfléchir à notre action, d’écrire des articles et d’organiser des rencontres avec des acteurs de la lutte antinucléaire (R. Granvaud pour son livre sur Areva en Afrique, R. Desbordes et B. Chareyron de la CRIIRAD, D. Lalanne de Armes nucléaires STOP, P. Guiter de SUD-Rail, L. Hameaux du Réseau "Sortir du nucléaire", F. Marillier de Enercoop, J. Peyret pour son livre sur le mouvement antinucléaire, le groupe Réaction en chaine humaine avec C. Hasse, et P. Billard pour la sous–traitance).

Nous avons le projet de podcaster nos émissions pour les diffuser plus largement et établir des partenariats avec d’autres radios pour élargir notre audience.

N’hésitez pas à nous joindre pour un échange d’enregistrements.

Contacts :
Collectif Stop-Tricastin : contact@stop-tricastin.org
Lettre téléchargeable sur : www.sdn26-07.org/blog/index.php?pages/Collectif-STOP-TRICASTIN

Atomic Mac :
Dominique Malvaud - dom7526@gmail.com / 06 72 07 76 42
Alain Volle - alainvolle26@gmail.com / 06 85 12 40 62

Chacune des organisations a adopté la charte du collectif pour une fermeture immédiate du site. Un livre noir du Tricastin sera publié et une lettre d’information trimestrielle, dont la première a été tirée à 25000 exemplaires, sera distribuée à la population, aux élus et aux médias.

Le site nucléaire du Tricastin, le plus vaste d’Europe, est constitué d’une centrale de quatre réacteurs de 900 MW fonctionnant au plutonium (MOX) et de multiples usines chimiques classées Seveso.

Ayant dépassé les trente années de fonctionnement, Tricastin fait l’objet d’une intense campagne d’EDF pour prolonger son activité, alors que se multiplient les incidents et accidents et que la cuve du réacteur n°1 présente une vingtaine de fissures. Dans cette centrale, entre Montélimar (26) et Avignon (84), un accident nucléaire impacterait 2 600 000 habitants dans un rayon de 100 km.

Le collectif Stop Tricastin a été officialisé le 26 avril dernier, date anniversaire de Tchernobyl, par l’occupation pacifique de la mairie de Montélimar et l’interpellation du député-maire UDI Franck Reyniers, connu pour ses positions pro-nucléaire et pour être avare d’informations sur la gestion d’un accident nucléaire.

En début d’après-midi, les membres du collectif ont rejoint au Tricastin l’arrivée de la "Marche pour la Vie" initiée par le CAN 84. Plus de 200 personnes ont participé à cet événement qui avait démarré le 15 avril de Cadarache, un autre des sites dans la mire du collectif.

Parmi les actions à venir, une participation active à la nouvelle campagne du Réseau "Sortir du nucléaire" sur la "chaîne du combustible" et la route de l’uranium qui traverse la région Rhône-Alpes.

Lancement de la lettre d’infos

Cette première lettre, volontairement généraliste, est parue pour la manifestation à Montélimar et l’arrivée de la marche le 26 avril dernier.

Elle énonce les quatre raisons majeures pour lesquelles nous voulons la fermeture immédiate du Tricastin :
 la plus grande concentration d’industries nucléaires et chimiques de France : risques maximum
 risques sismiques et d’inondation
 vieillissement des installations
 l’insuffisance du Plan Particulier d’Intervention (PPI )

Les autres lettres seront déclinées par thèmes en fonction des populations visées (travailleurs du nucléaire, agriculteurs et viticulteurs, élus) des campagnes ou des actions menées. Le financement sera assuré par les membres du collectif.

L’émission Atomic-Mac sur Radio Méga (99.2)

Il s’agit d’une émission coordonnée par SDN 26/07 sur la fréquence de Radio Méga à Valence (26). Elle est effective le premier lundi de chaque mois de 12h15 à 13h depuis le 1er juillet 2012. Un groupe d’une dizaine de militant-e-s participe à la rédaction des billets, aux interviews et à la technique.

Enregistrées pour les deux premières, les émissions sont maintenant en direct et le déroulé (deux ou trois billets de 3 mn, chansons, interview de 30 minutes, agenda) semble convainquant.

Elles permettent à plusieurs d’entre nous de réfléchir à notre action, d’écrire des articles et d’organiser des rencontres avec des acteurs de la lutte antinucléaire (R. Granvaud pour son livre sur Areva en Afrique, R. Desbordes et B. Chareyron de la CRIIRAD, D. Lalanne de Armes nucléaires STOP, P. Guiter de SUD-Rail, L. Hameaux du Réseau "Sortir du nucléaire", F. Marillier de Enercoop, J. Peyret pour son livre sur le mouvement antinucléaire, le groupe Réaction en chaine humaine avec C. Hasse, et P. Billard pour la sous–traitance).

Nous avons le projet de podcaster nos émissions pour les diffuser plus largement et établir des partenariats avec d’autres radios pour élargir notre audience.

N’hésitez pas à nous joindre pour un échange d’enregistrements.

Contacts :
Collectif Stop-Tricastin : contact@stop-tricastin.org
Lettre téléchargeable sur : www.sdn26-07.org/blog/index.php?pages/Collectif-STOP-TRICASTIN

Atomic Mac :
Dominique Malvaud - dom7526@gmail.com / 06 72 07 76 42
Alain Volle - alainvolle26@gmail.com / 06 85 12 40 62