Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°27

Juillet 2005

Pétitions

Appel mondial pour libérer la planète de toutes les armes de destruction massive

Juillet 2005




Global Network/Réseau mondial "Abolition 2000"



Nous, citoyennes et citoyens du monde, souhaitons que la planète soit débarrassée de toutes les armes de destruction massive, nucléaires, biologiques, chimiques ou émergentes.

Nous n’admettons pas que les relations internationales soient dominées par la menace de massacres en masse, ni que nos générations ou les générations futures aient à périr ou à survivre dans un monde devenu radioactif et invivable.

Nous n’admettons pas que la course aux armements se poursuive, au seul profit de multinationales sans scrupules, de dirigeants avides de pouvoir, et au détriment du reste de l’humanité.

C’est pourquoi nous demandons instamment que la France, les Etats-Unis, la Russie, le Royaume-Uni et la Chine honorent « l’engagement sans équivoque » qu’ils ont pris à New York le 19 mai 2000 « de réaliser l’élimination totale de leurs arsenaux nucléaires afin d’aboutir au désarmement nucléaire auquel tous les Etats parties au Traité de Non-Prolifération sont tenus d’après l’article VI ».

Cet « engagement sans équivoque » n’ayant été suivi d’aucun effet à ce jour, nous pressons les gouvernements de chacun de ces Etats nucléaires, de même que ceux des autres puissances nucléaires, d’entreprendre sans délai négociations et pourparlers internationaux en vue d’atteindre ce but universel de façon effective, progressive, et strictement contrôlée. Nous demandons à nos gouvernement respectifs de soutenir activement ce processus.

Nous invitons la presse et les médias à accorder à la question soulevée une place proportionnelle à la gravité de l’enjeu.

La planète doit être libérée de toutes les armes de destruction massive. Nous appelons les élus, les dirigeants et tous les citoyens du monde à s’unir autour de cet objectif pour en imposer la réalisation.


JE SIGNE ET SOUTIENS CET APPEL MONDIAL

(Nom, prénom, adresse postale, e-mail, profession, signature)

APPEL A REFERENDUM POUR UN DESARMEMENT NUCLEAIRE, BIOLOGIQUE ET CHIMIQUE INTEGRAL, UNIVERSEL ET CONTROLE

Les stocks d’armes nucléaires (atomiques et thermonucléaires), dont la charge explosive, malgré leur réduction pendant la dernière décennie, équivaut à 350 000 bombes d’Hiroshima, soit près d’une tonne de dynamite par être humain, enfants compris, font courir à l’humanité de graves dangers de destruction et, dès à présent, comme divers accidents l’ont montré, d’irradiations. Deux nouveaux Etats nucléaires sont apparus ; d’autres pourraient le faire. Au sein du Traité de Non-Prolifération, les Etats-Unis, la Russie, le Royaume Uni, la Chine et la France ont pris publiquement le 19 mai 2000 « l’ engagement sans équivoque de réaliser l’élimination totale de leurs arsenaux nucléaires ». Mais cet engagement est resté à ce jour sans effet. Pire, la reprise de la course aux armes de destruction massive, voire celle des essais nucléaires, se profilent à l’horizon.


En cas de crise régionale ou internationale, rien ne permet d’assurer que les dirigeants civils ou militaires d’un pays détenant l’arme nucléaire s’abstiendraient d’employer celle-ci par anticipation, par représailles, ou en désespoir de cause. De tels échanges pourraient provoquer des millions de morts directes et indirectes, et constituer une catastrophe mondiale en rendant la planète invivable.


Tant qu’il existera dans le monde des armes nucléaires, et quel qu’en soit le nombre, ces risques subsisteront. Si les Etats nucléaires ne désarment pas, d’autres seront tentés de dénoncer les traités existants et de s’équiper à leur tour d’armes de destruction massive, soit nucléaires, soit chimiques ou biologiques. De plus, en l’absence du contrôle systématique, strict et efficace, qu’un tel désarmement implique, les armes ou matériaux atomiques pourraient tomber aux mains d’un terrorisme extra-étatique contre lequel aucune dissuasion nucléaire ne saurait jouer.

Par ailleurs, les forces matérielles et humaines consacrées à la recherche et au développement d’armes de destruction massive –théoriquement destinées à ne jamais servir- font cruellement défaut pour lutter contre les autres fléaux qui frappent l’humanité, dégradent son environnement, font le malheur des individus, entravent la prospérité des peuples, et sont eux-mêmes facteurs de guerre. Seul un processus de désarmement universel, portant en priorité sur les armes de destruction massive (nucléaires, biologiques et chimiques), négocié et dûment contrôlé à chaque étape, peut écarter de tels dangers et les éliminer à terme. Tous les pays, qu’ils détiennent ou non actuellement l’arme nucléaire, y trouveraient intérêt et doivent y être associés. Le désarmement nucléaire, indispensable en soi, en est la clé.


La France, en tant que puissance nucléaire partie prenante du Traité de Non-Prolifération, est à même d’initier et soutenir un tel processus. Elle prolongerait ainsi le rôle qu’elle a joué dans la signature du Traité de Paris sur l’interdiction des armes chimiques, en conforterait l’application, et rendrait au monde entier un immense service, conforme à l’idéal de liberté, d’égalité et de fraternité qu’elle proclame depuis 1789. C’est pourquoi les soussignés, à défaut de référendum d’initiative populaire, adressent aux autorités françaises le présent appel.


Le(la) soussigné(e) appelle le président de la République, les membres du Parlement et le gouvernement français, à examiner pour la soumettre à référendum la question suivante :

Voulez-vous que la France propose à toutes les nations de renoncer à sa force de frappe nucléaire et d’en démanteler les composants, dans le cadre d’un désarmement nucléaire, biologique et chimique, intégral, universel et contrôlé, et d’un véritable système de sécurité internationale ?
ACDN

Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire

acdn.france@wanadoo.fr http://acdn.france.free.fr

S’informer pour agir

- « En finir avec la terreur nucléaire »

- « Hiroshima-Nagasaki : les leçons de l’histoire » deux livres de paume co-édités par

ACDN et Les Produits du jardin

COMMANDES

Kit individuel comprenant :

- Un exemplaire de chaque titre

- Un dossier complet de campagne « Désarmement nucléaire »

- Un n° spécial de « Assez des haines ! »

8 € port compris, à l’ordre de : « ACDN », 31 Rue du Cormier

17100 - SAINTES

Pour diffusion en nombre par 12 exemplaires (titres et proportions au choix)

10 € les 12, port compris (prix de vente à l’unité : 1€)

à l’ordre de « Les produits du jardin »

285 avenue de Verdun

46400 – SAINT CERE
De nombreuses personnalités et associations ont signé cet appel, pourquoi pas vous ?

Prière de retourner à : ACDN, 31 Rue du Cormier – 17100 - SAINTES (FRANCE)

acdn.france@wanadoo.fr - Fax : 05 46 74 08 60

Nous, citoyennes et citoyens du monde, souhaitons que la planète soit débarrassée de toutes les armes de destruction massive, nucléaires, biologiques, chimiques ou émergentes.

Nous n’admettons pas que les relations internationales soient dominées par la menace de massacres en masse, ni que nos générations ou les générations futures aient à périr ou à survivre dans un monde devenu radioactif et invivable.

Nous n’admettons pas que la course aux armements se poursuive, au seul profit de multinationales sans scrupules, de dirigeants avides de pouvoir, et au détriment du reste de l’humanité.

C’est pourquoi nous demandons instamment que la France, les Etats-Unis, la Russie, le Royaume-Uni et la Chine honorent « l’engagement sans équivoque » qu’ils ont pris à New York le 19 mai 2000 « de réaliser l’élimination totale de leurs arsenaux nucléaires afin d’aboutir au désarmement nucléaire auquel tous les Etats parties au Traité de Non-Prolifération sont tenus d’après l’article VI ».

Cet « engagement sans équivoque » n’ayant été suivi d’aucun effet à ce jour, nous pressons les gouvernements de chacun de ces Etats nucléaires, de même que ceux des autres puissances nucléaires, d’entreprendre sans délai négociations et pourparlers internationaux en vue d’atteindre ce but universel de façon effective, progressive, et strictement contrôlée. Nous demandons à nos gouvernement respectifs de soutenir activement ce processus.

Nous invitons la presse et les médias à accorder à la question soulevée une place proportionnelle à la gravité de l’enjeu.

La planète doit être libérée de toutes les armes de destruction massive. Nous appelons les élus, les dirigeants et tous les citoyens du monde à s’unir autour de cet objectif pour en imposer la réalisation.


JE SIGNE ET SOUTIENS CET APPEL MONDIAL

(Nom, prénom, adresse postale, e-mail, profession, signature)

APPEL A REFERENDUM POUR UN DESARMEMENT NUCLEAIRE, BIOLOGIQUE ET CHIMIQUE INTEGRAL, UNIVERSEL ET CONTROLE

Les stocks d’armes nucléaires (atomiques et thermonucléaires), dont la charge explosive, malgré leur réduction pendant la dernière décennie, équivaut à 350 000 bombes d’Hiroshima, soit près d’une tonne de dynamite par être humain, enfants compris, font courir à l’humanité de graves dangers de destruction et, dès à présent, comme divers accidents l’ont montré, d’irradiations. Deux nouveaux Etats nucléaires sont apparus ; d’autres pourraient le faire. Au sein du Traité de Non-Prolifération, les Etats-Unis, la Russie, le Royaume Uni, la Chine et la France ont pris publiquement le 19 mai 2000 « l’ engagement sans équivoque de réaliser l’élimination totale de leurs arsenaux nucléaires ». Mais cet engagement est resté à ce jour sans effet. Pire, la reprise de la course aux armes de destruction massive, voire celle des essais nucléaires, se profilent à l’horizon.


En cas de crise régionale ou internationale, rien ne permet d’assurer que les dirigeants civils ou militaires d’un pays détenant l’arme nucléaire s’abstiendraient d’employer celle-ci par anticipation, par représailles, ou en désespoir de cause. De tels échanges pourraient provoquer des millions de morts directes et indirectes, et constituer une catastrophe mondiale en rendant la planète invivable.


Tant qu’il existera dans le monde des armes nucléaires, et quel qu’en soit le nombre, ces risques subsisteront. Si les Etats nucléaires ne désarment pas, d’autres seront tentés de dénoncer les traités existants et de s’équiper à leur tour d’armes de destruction massive, soit nucléaires, soit chimiques ou biologiques. De plus, en l’absence du contrôle systématique, strict et efficace, qu’un tel désarmement implique, les armes ou matériaux atomiques pourraient tomber aux mains d’un terrorisme extra-étatique contre lequel aucune dissuasion nucléaire ne saurait jouer.

Par ailleurs, les forces matérielles et humaines consacrées à la recherche et au développement d’armes de destruction massive –théoriquement destinées à ne jamais servir- font cruellement défaut pour lutter contre les autres fléaux qui frappent l’humanité, dégradent son environnement, font le malheur des individus, entravent la prospérité des peuples, et sont eux-mêmes facteurs de guerre. Seul un processus de désarmement universel, portant en priorité sur les armes de destruction massive (nucléaires, biologiques et chimiques), négocié et dûment contrôlé à chaque étape, peut écarter de tels dangers et les éliminer à terme. Tous les pays, qu’ils détiennent ou non actuellement l’arme nucléaire, y trouveraient intérêt et doivent y être associés. Le désarmement nucléaire, indispensable en soi, en est la clé.


La France, en tant que puissance nucléaire partie prenante du Traité de Non-Prolifération, est à même d’initier et soutenir un tel processus. Elle prolongerait ainsi le rôle qu’elle a joué dans la signature du Traité de Paris sur l’interdiction des armes chimiques, en conforterait l’application, et rendrait au monde entier un immense service, conforme à l’idéal de liberté, d’égalité et de fraternité qu’elle proclame depuis 1789. C’est pourquoi les soussignés, à défaut de référendum d’initiative populaire, adressent aux autorités françaises le présent appel.


Le(la) soussigné(e) appelle le président de la République, les membres du Parlement et le gouvernement français, à examiner pour la soumettre à référendum la question suivante :

Voulez-vous que la France propose à toutes les nations de renoncer à sa force de frappe nucléaire et d’en démanteler les composants, dans le cadre d’un désarmement nucléaire, biologique et chimique, intégral, universel et contrôlé, et d’un véritable système de sécurité internationale ?
ACDN

Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire

acdn.france@wanadoo.fr http://acdn.france.free.fr

S’informer pour agir

- « En finir avec la terreur nucléaire »

- « Hiroshima-Nagasaki : les leçons de l’histoire » deux livres de paume co-édités par

ACDN et Les Produits du jardin

COMMANDES

Kit individuel comprenant :

- Un exemplaire de chaque titre

- Un dossier complet de campagne « Désarmement nucléaire »

- Un n° spécial de « Assez des haines ! »

8 € port compris, à l’ordre de : « ACDN », 31 Rue du Cormier

17100 - SAINTES

Pour diffusion en nombre par 12 exemplaires (titres et proportions au choix)

10 € les 12, port compris (prix de vente à l’unité : 1€)

à l’ordre de « Les produits du jardin »

285 avenue de Verdun

46400 – SAINT CERE
De nombreuses personnalités et associations ont signé cet appel, pourquoi pas vous ?

Prière de retourner à : ACDN, 31 Rue du Cormier – 17100 - SAINTES (FRANCE)

acdn.france@wanadoo.fr - Fax : 05 46 74 08 60



Thèmes
Luttes et actions