Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2014


6-9 août 2014 : dynamique d’action contre le nucléaire militaire

Appel à mobilisation




Partout en France, du 6 au 9 août, agissons contre le nucléaire militaire

Du 6 au 9 août, entre les dates commémorant les bombardements des villes d’Hiroshima et Nagasaki, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à la mise en place d’actions contre le nucléaire militaire.

Depuis trois ans, un « jeûne-action » est organisé à Paris. En 2013, cette action a rassemblé plus d’une centaine de jeûneurs et d’activistes, jeûneurs et non-jeûneurs, pour exiger l’abolition des armes nucléaires.

Cette année encore, mobilisons‐nous afin de rappeler que le nucléaire civil s’est développé grâce aux technologies militaires : nucléaire civil et nucléaire militaire sont inséparables.

La France possède le troisième arsenal du monde avec 300 bombes nucléaires, chacune d’une puissance 10 fois supérieure à celle d’Hiroshima. Cette industrie génère des transports incessants de matières radioactives, notamment de plutonium, qui tombent sous le secret-défense et mettent en danger les populations. Prétendre que la bombe atomique est garante de la paix est un mensonge destiné à protéger des intérêts industriels et des volontés de pouvoirs politiques. Par erreur, par accident ou par folie, une explosion de bombe nucléaire est possible à tout moment. L’état d’urgence actuel est le même que pendant la guerre froide : un tir peut être décidé en quelques minutes. Les conséquences humanitaires et environnementales qu’aurait l’explosion d’une seule bombe sont dénoncées par la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge qui demandent l’interdiction des armes nucléaires.

Exigeons l’abolition des armes nucléaires,
mobilisons-nous partout en France du 6 au 9 août 2014
Inscrivez votre action

Partout en France, du 6 au 9 août, agissons contre le nucléaire militaire

Du 6 au 9 août, entre les dates commémorant les bombardements des villes d’Hiroshima et Nagasaki, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à la mise en place d’actions contre le nucléaire militaire.

Depuis trois ans, un « jeûne-action » est organisé à Paris. En 2013, cette action a rassemblé plus d’une centaine de jeûneurs et d’activistes, jeûneurs et non-jeûneurs, pour exiger l’abolition des armes nucléaires.

Cette année encore, mobilisons‐nous afin de rappeler que le nucléaire civil s’est développé grâce aux technologies militaires : nucléaire civil et nucléaire militaire sont inséparables.

La France possède le troisième arsenal du monde avec 300 bombes nucléaires, chacune d’une puissance 10 fois supérieure à celle d’Hiroshima. Cette industrie génère des transports incessants de matières radioactives, notamment de plutonium, qui tombent sous le secret-défense et mettent en danger les populations. Prétendre que la bombe atomique est garante de la paix est un mensonge destiné à protéger des intérêts industriels et des volontés de pouvoirs politiques. Par erreur, par accident ou par folie, une explosion de bombe nucléaire est possible à tout moment. L’état d’urgence actuel est le même que pendant la guerre froide : un tir peut être décidé en quelques minutes. Les conséquences humanitaires et environnementales qu’aurait l’explosion d’une seule bombe sont dénoncées par la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge qui demandent l’interdiction des armes nucléaires.

Exigeons l’abolition des armes nucléaires,
mobilisons-nous partout en France du 6 au 9 août 2014
Inscrivez votre action