Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2008


Alerte aux déchets nucléaires FAVL

Des milliers de communes ont été démarchées en 2008 pour trouver des sites d’enfouissement des déchets radioactifs FAVL (Déchets de faible radioactivité à vie longue).

Voulez-vous vraiment que l’Est de la France devienne une poubelle nucléaire ?

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les citoyen-ne-s de tout le pays à se mobiliser pour empêcher l’implantation d’un nouveau site d’enfouissement de déchets radioactifs dans l’Est de la France.

A travers l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), l’Etat français cherche à créer un nouveau site nucléaire pour y enfouir des déchets radioactifs entre 50 et 200 mètres de profondeur. Plus de 3000 communes ont été démarchées partout en France. 99 % d’entre elles ont refusé le projet. Une trentaine (soit 1 %) se sont portées candidates, par une délibération de leur conseil municipal sans consultation préalable des habitants, au mépris de la démocratie, et des risques sanitaires et environnementaux. Ces communes sont toutes situées dans 6 départements de l’Est français : l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meuse, la Moselle, les Vosges - un périmètre déjà particulièrement mal loti en matière de déchets nucléaires, puisqu’on y trouve deux centres de stockage de déchets radioactifs, à Soulaines et à Morvilliers, ainsi que le "laboratoire" de Bure, où l’Andra prépare l’enfouissement à grande profondeur des déchets nucléaires les plus dangereux.

Exigez des communes candidates à l’enfouissement de déchets radioactifs sur leur territoire qu’elles consultent leur population !

Enfouissement de déchets radioactifs : 3115 communes concernées dans 20 départements !
Quelle est la nature de ce projet ? C’est un projet d’enfouissement de déchets nucléaires. Ces déchets sont dits "à faible activité et à vie longue" (FAVL) mais cette appellation est trompeuse : de même que l’uranium "appauvri" est tout aussi nocif que l’uranium enrichi, les déchets "à faible activité" (...)
Réponses officielles
L’Andra invente la "transparence" opaque Vous avez été des centaines durant le second semestre 2008 à saturer le standard de l’Andra de vos appels pour réclamer la publication de la liste des 3 115 communes démarchées par l’Andra dans le cadre de son appel à candidatures pour trouver un site (...)
Les élus réagissent
Les élus réagissent Nicolas Lerouge, maire de Braux-Saint-Rémy (Marne - 51) : "Il faut préserver ce patrimoine exceptionnel que nous avons ! De même que la qualité des produits agroalimentaires. Je ne nie pas l’intérêt économique d’une telle implantation. Mais franchement : qui voudra manger un blé qui (...)
Mobilisations contre les FAVL
Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les citoyen-ne-s à se mobiliser pour empêcher l’implantation d’un nouveau site d’enfouissement de déchets radioactifs dans l’un des départements qui ont été pré-sélectionnés par l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs), sur mission du (...)
En savoir plus
Médias
Nos communiqués de presse www.sortirdunucleaire.org/Nos-communiques-de-presse?recherche=FAVL Revue de presse www.sortirdunucleaire.org/Revue-de-presse?recherche=FAVL Reportages TV Vidéos, partie 1 Vidéos, partie 2 Vidéos, partie (...)
Pétition : Exigeons un MORATOIRE sur l’enfouissement des déchets nucléaires !
16 083 personnes ont signé la pétition Exigeons un MORATOIRE sur l’enfouissement des déchets nucléaires ! Mars 2009 - A l’appel de 16 associations en lutte contre l’enfouissement des déchets nucléaires des départements de l’Aube (10), de la Marne (51), de la Haute-Marne (52), de la Meurthe-et-Moselle (...)

MENU