Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Communiqué de presse du collectif NO THT 05

Action slackline contre contre le projet d’implantation de lignes THT sur la Haute-Durance

30 novembre 2016 |




Les acteurs de la montagne s’élèvent contre le projet d’implantation de lignes THT sur la Haute-Durance.



Ce dimanche 27 novembre 2016, une action de protestation vigoureuse et artistique a été menée sur la commune de Puy Saint Eusèbe (05), dominant le lac de Serre-Ponçon, sous le parrainage des grimpeurs-alpinistes Stéphanie Bodet, Arnaud Petit et Lionel Daudet. Une highline a été tendue entre les deux pylônes, baptisés Maurice Brun et Karine Berger, qui symbolisent l’absurdité et la gabegie du projet de RTE dans les Hautes-Alpes ; Maurice Brun est l’ancien président de la CCI, et Karine Berger est députée des Hautes-Alpes ; ils ont largement participé à l’implantation de ce projet destructeur et rejeté par 98% de la population (source : enquête publique officielle de 2013).

Une première mondiale dont on se serait bien passée : des slack-liners ont réussi à plusieurs reprises la traversée des 80 mètres séparant ces pylônes, hauts de 40 mètres, destinés à nous imposer leurs délires inutiles de Très Haute Tension – 2 x 225 000 volts ! Une belle performance aérienne et poétique...

Outre l’arrêt immédiat des travaux, le collectif No THT 05 exige à nouveau que soit rendu public le Rapport de Manquement remis au préfet par la DDT. En effet, les irrégularités commises par RTE sont nombreuses, impunies et cautionnées par les élus complices et la préfecture. Pourquoi ce silence ? Pourquoi ce déni manifeste de démocratie ? Les haut-alpins ont simplement le droit à la vérité concernant ce massacre environnemental.

Infos et photos libres de droits sur le facebook NO THT 05 :

https://www.facebook.com/no.tht05/photos/?tab=album&album_id=373825506284792

https://www.youtube.com/watch?v=8pD4g3SdyjM&feature=youtu.be

Ce dimanche 27 novembre 2016, une action de protestation vigoureuse et artistique a été menée sur la commune de Puy Saint Eusèbe (05), dominant le lac de Serre-Ponçon, sous le parrainage des grimpeurs-alpinistes Stéphanie Bodet, Arnaud Petit et Lionel Daudet. Une highline a été tendue entre les deux pylônes, baptisés Maurice Brun et Karine Berger, qui symbolisent l’absurdité et la gabegie du projet de RTE dans les Hautes-Alpes ; Maurice Brun est l’ancien président de la CCI, et Karine Berger est députée des Hautes-Alpes ; ils ont largement participé à l’implantation de ce projet destructeur et rejeté par 98% de la population (source : enquête publique officielle de 2013).

Une première mondiale dont on se serait bien passée : des slack-liners ont réussi à plusieurs reprises la traversée des 80 mètres séparant ces pylônes, hauts de 40 mètres, destinés à nous imposer leurs délires inutiles de Très Haute Tension – 2 x 225 000 volts ! Une belle performance aérienne et poétique...

Outre l’arrêt immédiat des travaux, le collectif No THT 05 exige à nouveau que soit rendu public le Rapport de Manquement remis au préfet par la DDT. En effet, les irrégularités commises par RTE sont nombreuses, impunies et cautionnées par les élus complices et la préfecture. Pourquoi ce silence ? Pourquoi ce déni manifeste de démocratie ? Les haut-alpins ont simplement le droit à la vérité concernant ce massacre environnemental.

Infos et photos libres de droits sur le facebook NO THT 05 :

https://www.facebook.com/no.tht05/photos/?tab=album&album_id=373825506284792

https://www.youtube.com/watch?v=8pD4g3SdyjM&feature=youtu.be



Thèmes
THT