Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2010

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2010


27 avril - 7 mai 2010 : Jeûne-action pour l’abolition des armes nucléaires

Action devant l’Assemblée Nationale




Hervé Morin, Ministre de la Défense, devant se rendre à l’Assemblée Nationale, il fut décidé sur le tard d’organiser une présence devant ce lieu qui représente l’expression populaire et citoyenne des Français.



Le rendez-vous est donné à 16h45 derrière l’Assemblée afin d’interpeller, si possible, le Ministre de la défense Hervé Morin. Nous arrivons en trois groupes. Les policiers sont très nombreux et chacun des groupes est vite entouré et dirigé vers la petite place autorisée aux manifestants. Les tentatives de déploiement de banderole sont vite réprimées. Sur la petite place, nous manifestons derrière deux banderoles en criant « Convention sur l’armement nucléaire ». Pour la photo, nous passons devant l’assemblée et quand la circulation est bloquée au feu rouge, nous déployons une banderole appelant au désarmement nucléaire total. Les policiers se précipitent, nous confisquent la banderole, mais tout se passe en douceur. Sous bonne escorte, nous nous dirigeons vers la station de métro. C’était très agréable, marrant et stimulant pour des jeuneurs pas encore trop affaiblis. Et pour la fin de cette première journée de jeûne, ce fût une belle conclusion.

Nadine

Le rendez-vous est donné à 16h45 derrière l’Assemblée afin d’interpeller, si possible, le Ministre de la défense Hervé Morin. Nous arrivons en trois groupes. Les policiers sont très nombreux et chacun des groupes est vite entouré et dirigé vers la petite place autorisée aux manifestants. Les tentatives de déploiement de banderole sont vite réprimées. Sur la petite place, nous manifestons derrière deux banderoles en criant « Convention sur l’armement nucléaire ». Pour la photo, nous passons devant l’assemblée et quand la circulation est bloquée au feu rouge, nous déployons une banderole appelant au désarmement nucléaire total. Les policiers se précipitent, nous confisquent la banderole, mais tout se passe en douceur. Sous bonne escorte, nous nous dirigeons vers la station de métro. C’était très agréable, marrant et stimulant pour des jeuneurs pas encore trop affaiblis. Et pour la fin de cette première journée de jeûne, ce fût une belle conclusion.

Nadine


MENU