Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°69

Mai 2016

À vos agendas militants

Mai 2016




Sans plus attendre, notez les dates de deux prochains temps forts de la lutte antinucléaire avec les rencontres d’été du RÉseau du 19 au 23 août à Avignon et les 1er et 2 octobre à Flamanville pour un grand week-end de mobilisation contre l’EPR ! Venez en force !



En août prochain, retrouvons-nous à Avignon pour les rencontres d’été du Réseau ! Suite au premier congrès du Réseau, qui a eu lieu en février dernier, de nombreuses personnes se sont exprimées en faveur d’un plus grand nombre de moments d’échange, de partage et de débats au sein de la fédération.

Cette volonté a été entendue par le nouveau Conseil d’Administration du Réseau, qui a décidé d’impulser l’organisation de rencontres d’été, qui n’avaient pas eu lieu depuis l’été 2010. Ces rencontres se dérouleront à Avignon pendant quatre jours, entre le 19 et le 23 août, au Parc des Libertés. Ce parc de 5 hectares est un îlot de nature situé à seulement 5 km du centre historique d’Avignon.

La philosophie de ces rencontres est de se rassembler pour un temps de pause pendant la période estivale, pour échanger, partager, se relaxer, s’amuser, s’exercer, se former et s’activer contre le nucléaire et pour les alternatives. Nous enverrons bientôt aux groupes et sympathisants du Réseau un bulletin d’inscription à ces journées, mais sans attendre, notez ces dates dans votre agenda, nous serons ravis de vous compter parmi nous lors de ces rencontres ! Nous pouvons aussi vous dire que le forfait journalier se situera autour de 35 euros par personne, ce qui comprendra un emplacement de camping, trois repas par jours et l’accès aux sanitaires. Par ailleurs, un tarif très abordable sera proposé pour les enfants, qui pourront également bénéficier d’animations lors de ces journées. Si vous avez déjà des questions, n’hésitez pas à nous contacter sur cette adresse : inscriptions_journeesdete@sortirdunucleaire.fr


Toutes et tous à Flamanville les 1er et 2 octobre pour dire NON à l’EPR !

Les 1er et 2 octobre prochain à Flamanville aura lieu un grand week-end de mobilisation contre l’EPR organisé par le CAN-Ouest qui réunit des associations, partis politiques et particuliers, tous conscients des dysfonctionnements et des conséquences du nucléaire sur le plan de la santé, de l’économie, de la préservation de l’environnement. Aujourd’hui la filière nucléaire est à la peine : AREVA plonge dans un gouffre financier dû pour partie à des acquisitions très douteuses (affaire UraMin) mais aussi aux sept années de retard sur le chantier de l’EPR d’Olkiluoto (Finlande). La baisse du marché du retraitement aggrave son déficit.

EDF a pendant des années acquis de façon aventureuse des entreprises étrangères et donc mobilisé ses réserves financières. Elle est endettée à hauteur de 37 milliards d’euros.Depuis la catastrophe de Fukushima, l’entreprise doit maintenant adapter ses centrales aux nouvelles normes et entame ’’le grand carénage’’ qui devrait coûter 110 milliards d’euros selon la Cour des comptes.

Pour sauver le soldat AREVA, le gouvernement demande à EDF de lui racheter sa branche ’’réacteurs’’ pour 2,5 milliards d’euros. Le projet des deux EPR d’Hinkley Point (Royaume-Uni) est tellement colossal (23,2 milliards d’€) que le directeur financier d’EDF, Thomas Piquemal, a démissionné le 7 mars 2016. Et la valeur EDF continue inexorablement de tomber à la Bourse...

Si on rajoute à cette collection de désastres tous les autres chantiers nucléaires en France : le projet CIGÉO de centre d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure, le chantier du réacteur ASTRID’ à Marcoule et celui d’’ITER à Cadarache, il y a de quoi réagir !

C’est ce que fait le CAN-Ouest en appelant le plus grand nombre à se rassembler à Flamanville les 1er et 2 octobre, pour mettre un point d’arrêt à cet engrenage et pour dire stop au nucléaire !

Le CAN-Ouest appelle aussi tou-te-s les militant-e-s et sympathisant-e-s à soutenir massivement cette mobilisation, en participant aux campagnes de diffusion de tracts, d’affichage, en soutenant financièrement ou en étant bénévole ! Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site du CANO : www.can-ouest.org dans la rubrique "Promotion et soutien".

En août prochain, retrouvons-nous à Avignon pour les rencontres d’été du Réseau ! Suite au premier congrès du Réseau, qui a eu lieu en février dernier, de nombreuses personnes se sont exprimées en faveur d’un plus grand nombre de moments d’échange, de partage et de débats au sein de la fédération.

Cette volonté a été entendue par le nouveau Conseil d’Administration du Réseau, qui a décidé d’impulser l’organisation de rencontres d’été, qui n’avaient pas eu lieu depuis l’été 2010. Ces rencontres se dérouleront à Avignon pendant quatre jours, entre le 19 et le 23 août, au Parc des Libertés. Ce parc de 5 hectares est un îlot de nature situé à seulement 5 km du centre historique d’Avignon.

La philosophie de ces rencontres est de se rassembler pour un temps de pause pendant la période estivale, pour échanger, partager, se relaxer, s’amuser, s’exercer, se former et s’activer contre le nucléaire et pour les alternatives. Nous enverrons bientôt aux groupes et sympathisants du Réseau un bulletin d’inscription à ces journées, mais sans attendre, notez ces dates dans votre agenda, nous serons ravis de vous compter parmi nous lors de ces rencontres ! Nous pouvons aussi vous dire que le forfait journalier se situera autour de 35 euros par personne, ce qui comprendra un emplacement de camping, trois repas par jours et l’accès aux sanitaires. Par ailleurs, un tarif très abordable sera proposé pour les enfants, qui pourront également bénéficier d’animations lors de ces journées. Si vous avez déjà des questions, n’hésitez pas à nous contacter sur cette adresse : inscriptions_journeesdete@sortirdunucleaire.fr


Toutes et tous à Flamanville les 1er et 2 octobre pour dire NON à l’EPR !

Les 1er et 2 octobre prochain à Flamanville aura lieu un grand week-end de mobilisation contre l’EPR organisé par le CAN-Ouest qui réunit des associations, partis politiques et particuliers, tous conscients des dysfonctionnements et des conséquences du nucléaire sur le plan de la santé, de l’économie, de la préservation de l’environnement. Aujourd’hui la filière nucléaire est à la peine : AREVA plonge dans un gouffre financier dû pour partie à des acquisitions très douteuses (affaire UraMin) mais aussi aux sept années de retard sur le chantier de l’EPR d’Olkiluoto (Finlande). La baisse du marché du retraitement aggrave son déficit.

EDF a pendant des années acquis de façon aventureuse des entreprises étrangères et donc mobilisé ses réserves financières. Elle est endettée à hauteur de 37 milliards d’euros.Depuis la catastrophe de Fukushima, l’entreprise doit maintenant adapter ses centrales aux nouvelles normes et entame ’’le grand carénage’’ qui devrait coûter 110 milliards d’euros selon la Cour des comptes.

Pour sauver le soldat AREVA, le gouvernement demande à EDF de lui racheter sa branche ’’réacteurs’’ pour 2,5 milliards d’euros. Le projet des deux EPR d’Hinkley Point (Royaume-Uni) est tellement colossal (23,2 milliards d’€) que le directeur financier d’EDF, Thomas Piquemal, a démissionné le 7 mars 2016. Et la valeur EDF continue inexorablement de tomber à la Bourse...

Si on rajoute à cette collection de désastres tous les autres chantiers nucléaires en France : le projet CIGÉO de centre d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure, le chantier du réacteur ASTRID’ à Marcoule et celui d’’ITER à Cadarache, il y a de quoi réagir !

C’est ce que fait le CAN-Ouest en appelant le plus grand nombre à se rassembler à Flamanville les 1er et 2 octobre, pour mettre un point d’arrêt à cet engrenage et pour dire stop au nucléaire !

Le CAN-Ouest appelle aussi tou-te-s les militant-e-s et sympathisant-e-s à soutenir massivement cette mobilisation, en participant aux campagnes de diffusion de tracts, d’affichage, en soutenant financièrement ou en étant bénévole ! Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site du CANO : www.can-ouest.org dans la rubrique "Promotion et soutien".



Thèmes
Luttes et actions