Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°65

Mai 2015

Livres et DVD

À lire, à voir, à offrir

Mai 2015




La science asservie

Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs

Annie Thiébaud-Mony, Éd. La Découverte, 2014, 309 p. À commander sur http://boutique.sortirdunucleaire.org ou en envoyant un chèque de 26 € (port compris) au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04.

La sociologue Annie Thébaud-Mony et son compagnon le toxicologue Henri Pésera (aujourd’hui décédé) ont joué un rôle clé dans l’interdiction de l’amiante en France. Depuis plusieurs décennies, l’autrice a orienté son travail et son engagement en faveur de la prise en compte des facteurs industriels des cancers et autres maladies. Ce livre synthétique et très accessible dresse d’abord un panorama non exhaustif de "collusions mortifères entres industriels et chercheurs", à travers quelques cas criants : essence plombée, amiante, nucléaire, polluants chimiques. Puis, à partir des trois derniers cas, l’autrice analyse les résistances scientifiques et citoyennes contre "une santé publique hors sol", qui invisibilise le sort des travailleurs et populations exposés à des substances toxiques. Salutaire pour affuter l’esprit critique vis-à-vis de cette science asservie et pourtant omniprésente ! Xavier Rabilloud

DVD "À Bure pour l’éternité"

Sébastien et Aymeric Bonnetti, Zebra films et collectif Cycl-one, 52 mn. À commander sur http://boutique.sortirdunucleaire.org ou en envoyant un chèque de 26 € (port compris) au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04.

Il est des expériences qui changent une vie à jamais. Pour les frères Bonnetti, la découverte de la maison de Bure et la rencontre avec celles et ceux qui font vivre ce lieu sont de celles-là. En comparant la vie à la maison de la résistance, et la démarche de ses habitants, à la retraite d’Henry David Thoreau dans les bois, ce n’est donc pas seulement au récit d’une aventure militante que s’adonnent les auteurs, mais également à une analogie avec le pas de côté qu’ils ont eux-mêmes effectué dans leur vie.

Ce film est une plongée rare dans le quotidien de ce type de lieux militants. Il est en train de devenir un outil d’information précieux pour la lutte, bien au-delà de Bure. Projections prévues : www.bure-lefilm.fr Pour organiser une projection et inviter les réalisateurs : sebastien.bonetti@hotmail.fr / 06 03 60 81 00 / www.cycl-one.com Laura Hameaux

Subir ou agir ?

Quelques constats, analyses et postures dans l’environnement actuel

Henri Pérouze, éditions HP, 2014. 137 p. À commander au prix de 12 € (frais de port compris) sur www.perouze.fr

Ambiguïté du "progrès" technique, mondialisation débridée, crise écologique, inégalités sociales, course au "toujours plus" et à la croissance, fascination sans recul pour des techniques telles que le nucléaire... Devant ces défis et menaces, certains ferment les yeux, d’autres s’indignent, d’autres encore se réfugient dans le repli sur soi et la peur. Ce petit ouvrage, qui se présente sous la forme d’un dialogue entre une adolescente et son grand-père, aborde toutes ces questions en offrant plusieurs niveaux de lecture, proposant une analyse lucide de l’état du monde qui nous entoure tout en refusant de céder à la résignation ou à la désespérance, et en mettant à l’honneur la résistance collective. Un petit livre qui pourra être proposé à des jeunes – et des moins jeunes, au vu de l’ampleur des sujets traités ! - pour une prise de conscience qui encourage à agir.

Charlotte Mijeon

Libérer la France des armes nucléaires

Jean-Marie Müller, Éd. Chronique Sociale, 2014, 208 p., 15 €, à commander en librairie ou auprès du MAN Lyon.

Philosophe et écrivain, fondateur du Mouvement pour une Alternative Non- violente, l’auteur dresse un réquisitoire sans faille contre l’arme nucléaire, instrument d’un crime contre l’humanité, et contre les doctrines de dissuasion utilisées par les États nucléaires pour justifier politiquement la préméditation de ce crime. L’analyse de la situation internationale met en lumière le double jeu des puissances nucléaires qui bloquent, depuis des décennies, toute perspective vers un désarmement nucléaire mondial tout en déclarant hypocritement être favorables à celui-ci. Cependant, cette analyse fait l’impasse sur les actions récentes menées par la majorité des Etats non nucléaires et la société civile pour sortir de ce blocage. Leur engagement pour un Traité d’inter- diction et le cycle des Conférences inter- nationales sur l’impact humanitaire des armes nucléaires sont à peine évoqués. Convaincu que le désarmement nucléaire mondial reste hors de portée, l’auteur conclut que les citoyens doivent exiger le désarmement nucléaire unilatéral de la France. Un livre de philosophie qui revisite des notions comme la banalisation du mal, l’éthique, la démocratie, pour nourrir le débat sur le désarmement nucléaire et sur les voies pour y parvenir.

Sophie Morel

EDF, la bombe à retardement

Thierry Gadault, Éd. First, 2014, 236 p., 16,95 €, à commander en librairie.

Fin connaisseur des imbroglios de l’industrie nucléaire française, Thierry Gadault a publié en 2014 une enquête sur le parc nucléaire d’EDF et la situation de l’entre- prise, qui se présente en 10 chapitres brefs et plutôt percutants. Gadault n’est pas tendre pour ceux qu’il nomme "les Simpson du nucléaire", en référence aux pratiques calamiteuses dans l’imaginaire centrale nucléaire de Springfield du célèbre dessin animé. Pour Gadault, tout concourt à un risque très réel de catastrophe nucléaire en France dans les années à venir (d’où le titre du livre, évidemment) : la politique de sous-traitance généralisée et les pertes de savoir-faire, le déficit de maintenance pendant des années, la recherche de la rentabilité à tout prix – surtout au prix de la sûreté ! –, etc.

Gadault étrille la stratégie d’internationalisation poursuivie pendant les années 1990 et 2000 par EDF, qui a mené celle-ci d’opération foireuse en échec monumental, creusant ainsi sa dette abyssale. EDF est aussi une bombe à retardement sur le plan financier !

Xavier Rabilloud

La science asservie

Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs

Annie Thiébaud-Mony, Éd. La Découverte, 2014, 309 p. À commander sur http://boutique.sortirdunucleaire.org ou en envoyant un chèque de 26 € (port compris) au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04.

La sociologue Annie Thébaud-Mony et son compagnon le toxicologue Henri Pésera (aujourd’hui décédé) ont joué un rôle clé dans l’interdiction de l’amiante en France. Depuis plusieurs décennies, l’autrice a orienté son travail et son engagement en faveur de la prise en compte des facteurs industriels des cancers et autres maladies. Ce livre synthétique et très accessible dresse d’abord un panorama non exhaustif de "collusions mortifères entres industriels et chercheurs", à travers quelques cas criants : essence plombée, amiante, nucléaire, polluants chimiques. Puis, à partir des trois derniers cas, l’autrice analyse les résistances scientifiques et citoyennes contre "une santé publique hors sol", qui invisibilise le sort des travailleurs et populations exposés à des substances toxiques. Salutaire pour affuter l’esprit critique vis-à-vis de cette science asservie et pourtant omniprésente ! Xavier Rabilloud

DVD "À Bure pour l’éternité"

Sébastien et Aymeric Bonnetti, Zebra films et collectif Cycl-one, 52 mn. À commander sur http://boutique.sortirdunucleaire.org ou en envoyant un chèque de 26 € (port compris) au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04.

Il est des expériences qui changent une vie à jamais. Pour les frères Bonnetti, la découverte de la maison de Bure et la rencontre avec celles et ceux qui font vivre ce lieu sont de celles-là. En comparant la vie à la maison de la résistance, et la démarche de ses habitants, à la retraite d’Henry David Thoreau dans les bois, ce n’est donc pas seulement au récit d’une aventure militante que s’adonnent les auteurs, mais également à une analogie avec le pas de côté qu’ils ont eux-mêmes effectué dans leur vie.

Ce film est une plongée rare dans le quotidien de ce type de lieux militants. Il est en train de devenir un outil d’information précieux pour la lutte, bien au-delà de Bure. Projections prévues : www.bure-lefilm.fr Pour organiser une projection et inviter les réalisateurs : sebastien.bonetti@hotmail.fr / 06 03 60 81 00 / www.cycl-one.com Laura Hameaux

Subir ou agir ?

Quelques constats, analyses et postures dans l’environnement actuel

Henri Pérouze, éditions HP, 2014. 137 p. À commander au prix de 12 € (frais de port compris) sur www.perouze.fr

Ambiguïté du "progrès" technique, mondialisation débridée, crise écologique, inégalités sociales, course au "toujours plus" et à la croissance, fascination sans recul pour des techniques telles que le nucléaire... Devant ces défis et menaces, certains ferment les yeux, d’autres s’indignent, d’autres encore se réfugient dans le repli sur soi et la peur. Ce petit ouvrage, qui se présente sous la forme d’un dialogue entre une adolescente et son grand-père, aborde toutes ces questions en offrant plusieurs niveaux de lecture, proposant une analyse lucide de l’état du monde qui nous entoure tout en refusant de céder à la résignation ou à la désespérance, et en mettant à l’honneur la résistance collective. Un petit livre qui pourra être proposé à des jeunes – et des moins jeunes, au vu de l’ampleur des sujets traités ! - pour une prise de conscience qui encourage à agir.

Charlotte Mijeon

Libérer la France des armes nucléaires

Jean-Marie Müller, Éd. Chronique Sociale, 2014, 208 p., 15 €, à commander en librairie ou auprès du MAN Lyon.

Philosophe et écrivain, fondateur du Mouvement pour une Alternative Non- violente, l’auteur dresse un réquisitoire sans faille contre l’arme nucléaire, instrument d’un crime contre l’humanité, et contre les doctrines de dissuasion utilisées par les États nucléaires pour justifier politiquement la préméditation de ce crime. L’analyse de la situation internationale met en lumière le double jeu des puissances nucléaires qui bloquent, depuis des décennies, toute perspective vers un désarmement nucléaire mondial tout en déclarant hypocritement être favorables à celui-ci. Cependant, cette analyse fait l’impasse sur les actions récentes menées par la majorité des Etats non nucléaires et la société civile pour sortir de ce blocage. Leur engagement pour un Traité d’inter- diction et le cycle des Conférences inter- nationales sur l’impact humanitaire des armes nucléaires sont à peine évoqués. Convaincu que le désarmement nucléaire mondial reste hors de portée, l’auteur conclut que les citoyens doivent exiger le désarmement nucléaire unilatéral de la France. Un livre de philosophie qui revisite des notions comme la banalisation du mal, l’éthique, la démocratie, pour nourrir le débat sur le désarmement nucléaire et sur les voies pour y parvenir.

Sophie Morel

EDF, la bombe à retardement

Thierry Gadault, Éd. First, 2014, 236 p., 16,95 €, à commander en librairie.

Fin connaisseur des imbroglios de l’industrie nucléaire française, Thierry Gadault a publié en 2014 une enquête sur le parc nucléaire d’EDF et la situation de l’entre- prise, qui se présente en 10 chapitres brefs et plutôt percutants. Gadault n’est pas tendre pour ceux qu’il nomme "les Simpson du nucléaire", en référence aux pratiques calamiteuses dans l’imaginaire centrale nucléaire de Springfield du célèbre dessin animé. Pour Gadault, tout concourt à un risque très réel de catastrophe nucléaire en France dans les années à venir (d’où le titre du livre, évidemment) : la politique de sous-traitance généralisée et les pertes de savoir-faire, le déficit de maintenance pendant des années, la recherche de la rentabilité à tout prix – surtout au prix de la sûreté ! –, etc.

Gadault étrille la stratégie d’internationalisation poursuivie pendant les années 1990 et 2000 par EDF, qui a mené celle-ci d’opération foireuse en échec monumental, creusant ainsi sa dette abyssale. EDF est aussi une bombe à retardement sur le plan financier !

Xavier Rabilloud