Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°35

Juin-juillet 2007

Actions

12 mai 2007, un grand jour pour Sortir du nucléaire-Touraine !

Juin-juillet 2007




Un titre un peu pompeux, mais un beau jour tout de même ; en effet, ce jour-là, nous avions décidé de faire une balade sur et à côté de la Loire, en canoë, en kayak, à voile, à la nage, en vélo…



De tous ces modes de déplacement, seuls les canoës et le vélo seront retenus, mais la bonne humeur et le soleil nous accompagneront toute la journée, et ce fut l’essentiel.
Nous sommes partis d’un village ligérien, à quatre kilomètres de la Centrale nucléaire de Chinon (à propos, si vous regardez sur une carte, vous verrez que Chinon est baigné par la Vienne, pas par la Loire, c’est la centrale qui est en bord de Loire, comprenne qui peut…), cinq canoës et huit vélos, soit dix-neuf personnes ; un arrêt face à la centrale d’une heure, à taper sur un bidon, vociférer des slogans hostiles au nucléaire, déployer des drapeaux du Réseau, un parapluie aussi, qui fit office de parasoleil, mais pas de quoi mettre en difficulté un quelconque service d’ordre, d’ailleurs absent !
Nous sommes ensuite repartis vers notre terminus, distant d’une dizaine de kilomètres, que nous atteignîmes après une heure et demie de promenade sur et près de “cette vieille Loire” si accueillante. La journée s’est terminée par un pique-nique sur le bord de l’eau, jusqu’à la tombée de la nuit et même au-delà : beau spectacle que le soleil couchant sur l’eau…
Au final, nous avons eu l’impression de nous réapproprier un peu la Loire, ce fleuve royal dont le tracé a été classé au patrimoine de l’UNESCO, malgré la présence d’une centrale nucléaire qui sans vergogne le pollue et lui pompe son eau pour la rejeter dans l’atmosphère…
Ce fut un coup d’essai, et nous espérons bien recommencer l’an prochain et les années suivantes : une action à encourager par le Réseau et à multiplier près de toutes les centrales de France ?

Sortir du nucléaire, groupe de Touraine
Philippe Gardelle
8 impasse du puits des bans
37500 Chinon
Tél : 02 47 93 49 47
Fax : 02 47 93 49 47
Mail : phgardelle@club-internet.fr

De tous ces modes de déplacement, seuls les canoës et le vélo seront retenus, mais la bonne humeur et le soleil nous accompagneront toute la journée, et ce fut l’essentiel.
Nous sommes partis d’un village ligérien, à quatre kilomètres de la Centrale nucléaire de Chinon (à propos, si vous regardez sur une carte, vous verrez que Chinon est baigné par la Vienne, pas par la Loire, c’est la centrale qui est en bord de Loire, comprenne qui peut…), cinq canoës et huit vélos, soit dix-neuf personnes ; un arrêt face à la centrale d’une heure, à taper sur un bidon, vociférer des slogans hostiles au nucléaire, déployer des drapeaux du Réseau, un parapluie aussi, qui fit office de parasoleil, mais pas de quoi mettre en difficulté un quelconque service d’ordre, d’ailleurs absent !
Nous sommes ensuite repartis vers notre terminus, distant d’une dizaine de kilomètres, que nous atteignîmes après une heure et demie de promenade sur et près de “cette vieille Loire” si accueillante. La journée s’est terminée par un pique-nique sur le bord de l’eau, jusqu’à la tombée de la nuit et même au-delà : beau spectacle que le soleil couchant sur l’eau…
Au final, nous avons eu l’impression de nous réapproprier un peu la Loire, ce fleuve royal dont le tracé a été classé au patrimoine de l’UNESCO, malgré la présence d’une centrale nucléaire qui sans vergogne le pollue et lui pompe son eau pour la rejeter dans l’atmosphère…
Ce fut un coup d’essai, et nous espérons bien recommencer l’an prochain et les années suivantes : une action à encourager par le Réseau et à multiplier près de toutes les centrales de France ?

Sortir du nucléaire, groupe de Touraine
Philippe Gardelle
8 impasse du puits des bans
37500 Chinon
Tél : 02 47 93 49 47
Fax : 02 47 93 49 47
Mail : phgardelle@club-internet.fr



Thèmes
Luttes et actions